02.10.2019

Élections fédérales 2019

Un de nos panneaux devant le Palais fédéral

Un de nos panneaux devant le Palais fédéral

La biodiversité s’invitera dans la prochaine législature

Plus de trois quarts des signatures nécessaires à l’Initiative biodiversité ont déjà été récoltées. Il est temps de prendre l’avis des politicien.ne.s qui devront traiter ce thème important lors de la prochaine législature fédérale. BirdLife Suisse, la Fondation pour la protection et l'aménagement du paysage, Pro Natura et Patrimoine Suisse ont demandé à un panel de candidat.e.s favorables à l’environnement pourquoi ils estimaient que le débat lancé par cette initiative était essentiel pour la Suisse.

En Suisse aussi, la biodiversité est en crise. L’Initiative biodiversité garantit suffisamment d’espace et d’argent pour protéger notre nature et inscrit une meilleure protection du paysage et du patrimoine bâti dans la Constitution. Le texte déposé dans les délais sera traité durant la prochaine législature.

La crise de la biodiversité est indissociable de la crise climatique, qui rend le recul des espèces et la modification des habitats encore plus difficiles à affronter. Pour l’agriculture en particulier, les enjeux sont énormes. Le nouveau texte constitutionnel devrait apporter une nouvelle dynamique et une nette amélioration de la protection de la nature en Suisse. Plusieurs politiciennes et politiciens, con-
nu.e.s pour leur sensibilité environnementale, expliquent pourquoi ce débat est important pour la Suisse.

Fribourg
«À l'instar de très nombreux autres paysans, je travaille à maintenir la meilleure biodiversité dans l'intérêt des consommateurs et dans le souci de la protection de notre nature. Si cette problématique est importante pour l'avenir de notre société, veillons cependant à ne pas tout vouloir réglementer et laissons aussi la place à la créativité et au bon sens des gens de la terre.»
Pierre-André Page, UDC Fribourg

«La biodiversité constitue l’une des plus grandes richesses du monde dans lequel nous vivons et elle est gravement menacée en Suisse. La course au profit et la spéculation immobilière poussent à bétonner notre territoire, au détriment des espèces animales et végétales qui fondent comme neige au soleil. Il est grand temps d’agir pour renforcer la protection de la nature, afin de laisser un environnement sain à nos enfants.»
Valérie Piller Carrard, PS Fribourg

Genève

«La biodiversité et sa protection sont des thèmes trop souvent oubliés. Et pourtant, sans elles, l'environnement tel qu'on le connaît ne perdurera pas. La biodiversité est nécessaire pour garantir notre bien-être et celui de la Terre à long terme.»
Aurélie Friedli, PS Genève

"Si, grâce aux grèves notamment, on assiste à une large prise de conscience de l’importance du climat, ce n’est pas encore assez le cas pour la biodiversité. L’Initiative biodiversité tombe à point nommé. Elle pose les bases d'une thématique qui devra être abordée lors de la prochaine législature. C'est un premier pas vers une Suisse plus durable dans sa gestion de la biodiversité."
Jeremy Borel, PVL Genève

«La politique doit enfin se donner les moyens de préserver la biodiversité, que l’on parle d’agriculture ou d’aménagement. Nous assistons à une extinction alarmante des espèces et elle est fortement ressentie en Suisse aussi. Les abeilles sont en danger, mais aussi les insectes en général, alors que ceux-ci représentent un chaînon indispensable pour la biodiversité, et, par conséquent, pour nous toutes et tous.»
Lisa Mazzone, Les Verts Genève

Jura

«Nous négligeons le fait qu’outre leurs valeurs intrinsèques, esthétiques et émotionnelles, la nature et les paysages ne sont pas des biens de consommation ordinaires. Ces milieux vivants sont des éléments de notre patrimoine public. Il est temps d’agir pour préserver l’équilibre des écosystèmes, protéger les milieux naturels, les espèces menacées et la diversité génétique.»
Elisabeth Baume-Schneider, PS Jura

«Je suis clairement en faveur d’une protection du climat et pour la biodiversité. D’un canton où l’agriculture occupe une place importante, je constate que les agriculteurs sont de plus en plus occupés à des tâches administratives et ne disposent plus du temps nécessaire pour cultiver leurs terres. Un changement doit être fait, mais avec eux et pour eux. Nous devons tirer à la même corde.»
Françoise Chaignat, PDC Jura

Neuchâtel

«Les espèces et leurs habitats souffrent énormément, entre autres victimes de l'urbanisation, de l'agriculture industrielle et du réchauffement climatique. Ils rendent pourtant des services essentiels à l'Homme. La prochaine législature sera essentielle pour renforcer les mesures de protection.»
Fabien Fivaz, Les Verts Neuchâtel

«L’humain est indissociable de l’environnement et vice versa. Notre société vit une crise climatique qui ne pourra être résorbée qu’en considérant notre environnement dans son ensemble. Nous avons besoin de la biodiversité pour nous nourrir et respirer, ce qui permet la vie. Et la biodiversité joue un rôle important dans l’absorption du CO2. La préservation de la biodiversité fait ainsi clairement partie de l’équation.»
Martine Docourt, PS Neuchâtel

«La biodiversité est menacée dans le monde et particulièrement en Suisse. La biodiversité est pourtant l’essence même de la vie, de la survie de toutes les espèces, y compris l’homme. La préserver, c’est préserver la nature et toutes ses beautés, c’est préserver l’espèce humaine.»
Pierre Hainard, UDC Neuchâtel

Vaud
«La disparition de nombreuses espèces va modifier en profondeur notre écosystème, pour notre malheur. Si nous laissons le monde animal et végétal dépérir, c'est notre propre perte que nous signons. Il en va également de notre dignité de respecter la vie sous toutes ses formes.»
Axel Marion, PDC Vaud

«La biodiversité n’est pas un luxe. Elle représente un des mécanismes fondamentaux de la vie en ce qu’elle est gouvernée par l’évolution. À un moment donné de multiples espèces vivent en équilibre avec une certaine planète Terre, caractérisée par sa température moyenne, sa disponibilité en eau et en nourriture. Face à une modification climatique rapide, comme celle que nous vivons, certaines espèces ont la capacité de s’adapter, d’autres pas du tout. En réduisant la biodiversité, on affaiblit les chances qu’a la vie de se perpétuer.»
Jacques Neirynck, PDC Vaud

«Il faut urgemment un changement complet de cap pour être à la hauteur de nos responsabilités historiques en matière de biodiversité! Nous devons repenser notre rapport à la nature, qui est notre bien commun le plus précieux. Comment peut-on être à ce point aveugle aux beautés et mystères de la nature?»
Raphaël Mahaim, Les Verts Vaud

«2019-2023: ces 4 années seront essentielles pour l’avenir de l’humanité! Mais les enjeux climatiques ne doivent pas se résumer à la baisse du taux de CO2. La disparition d’espèces animales et végétales doit aussi être combattue vigoureusement. Le maintien de la biodiversité en Suisse et dans le monde a un prix. Des moyens importants doivent être mis en œuvre, car sans biodiversité, pas de civilisation humaine!»
Régis Courdesse, PVL Vaud

Valais

«Les régions alpines sont des trésors de biodiversité. Elles hébergent en Suisse la plus grande diversité d’espèces animales et végétales. Conjugué au réchauffement climatique, deux fois plus élevé dans les Alpes qu’ailleurs, l’urbanisation, l’économie touristique et l’agriculture exercent une pression destructrice sur les espaces naturels. La fragilité particulière des écosystèmes alpins justifie qu’on leur accorde à l’avenir beaucoup plus de moyens.»
Jean-Pascal Fournier, Les Verts Valais

«Que ce soit par la réduction des habitats naturels, le réchauffement climatique, la disparition de certaines espèces ou encore la pollution, la biodiversité est de plus en plus sous pression. Nécessaire à la vie, il est important et urgent que nous en prenions soin et que nous trouvions un équilibre entre l'activité humaine et sa préservation.»
Mathieu Giroud, PDC Valais

N. B. Cantons et parlementaires sont dans l’ordre alphabétique. Aucun.e membre sollicité.e du PLR n’a souhaité participer.